2002-2022
Votre carrefour national de recherche depuis 20 ans
header-sec-32x.jpg

Historique

Rodrigue Landry (ancien directeur, 2002-2012)

rodrigue landry2xRodrigue Landry (Ph.D., University of Wisconsin) a été professeur en psychologie éducationnelle à la Faculté des sciences de l’éducation de l’Université de Moncton de 1975 à 2002. Il a occupé le poste de directeur du Département d’éducation spéciale de 1979 à 1982 et fut chercheur invité à l’Institut d’études de recherches interethniques et interculturelles à l’Université de Nice en 1982-83. Directeur fondateur du Centre de recherche et de développement en éducation (CRDÉ) de l’Université de Moncton, il a dirigé ce centre de 1989 à 1991. Il fut doyen de la Faculté des sciences de l’éducation de juillet 1992 à juin 2002 et fut président de l’AFDEC (Association francophone des doyens, doyennes, directeurs, directrices d’éducation du Canada) de 1995 à 1997. Pendant son terme comme doyen, il a coordonné la mise en œuvre d’un programme de doctorat en éducation à l’Université de Moncton dont le thème intégrateur est l’éducation en milieu linguistique minoritaire. Avec des collègues de recherche, il s’intéresse particulièrement à la vitalité linguistique des minorités. Il a effectué des recherches sur les minorités francophones dans chacune des provinces canadiennes et aux États-Unis, en particulier au Maine et en Louisiane. D’autres recherches ont analysé le développement psycholangagier de jeunes anglophones du Québec et d’ailleurs au Canada. Une recherche chez de jeunes lycéens du Burkina Faso analysa les effets des contacts avec la langue française sur le maintien de la langue maternelle africaine. Au cours des dernières années, il a étudié les facteurs d’autodétermination dans la lutte pour le maintien de la langue française et de l’identité francophone en contexte minoritaire. Il a aussi proposé, récemment, le modèle de l’autonomie culturelle pour identifier les facteurs que doit prendre en charge une minorité pour assurer sa vitalité linguistique. Ses publications et rapports de recherche, au nombre de plus de cent soixante, portent sur la vitalité linguistique, l’autonomie culturelle, l’éducation en milieu minoritaire, la construction identitaire, le bilinguisme et l’apprentissage scolaire. Il est actif auprès de nombreux organismes gouvernementaux et non gouvernementaux à titre de conférencier ou consultant. Il agit à titre d’expert-conseil dans plusieurs procès ou causes reliés à la revendication de droits linguistiques par les francophones du Canada. Il continue à offrir des cours au programme de doctorat en éducation à l’Université de Moncton.  Il a publié avec Serge Rousselle aux Éditions de la Francophonie le livre Éducation et droits collectifs : au-delà de l’article 23 de la Charte pour lequel ils ont reçu le Prix France-Acadie en 2003.

Il effectue actuellement des recherches sur l’éducation en milieu minoritaire, la petite enfance, l’autodétermination du comportement langagier et la vitalité linguistique des communautés.